On sait tout sur Cinthya Bot-Tchoumbia et AZUCAR.

Sa manchette a été la pièce qui vous a séduite au dernier vote sur le thème « Vagabonde », Cinthya Bot-Tchoumbia nous ouvre ses portes et nous en dit un peu plus sur son parcours et sur sa marque AZUCAR.

Cinthya, pouvez vous vous présenter ?

Je m’appelle Cinthya Bot-Tchoumbia. J’ai créé la marque AZUCAR il y a 4 ans.

Quel est votre parcours et vos expériences au sein de la mode ?

J’ai un parcours assez loin du monde de la mode. Après des études universitaires en commerce international et de nombreux voyages, j’ai travaillé dans l’informatique pendant plusieurs années. Toutefois, j’ai toujours été très manuelle, très curieuse des différentes techniques de création : le papier, les tissus (même si je suis une piètre couturière), tout ce qui peut être créé est fascinant. Et sans limite. J’en suis vite venue aux bijoux…

Comment vous est venue l’envie de créer des bijoux?

Finalement, ce n’est que la continuité de mes recherches… J’adore créer des bijoux car les techniques sont multiples et me permettent d’apprendre tous les jours. Les matières, les combinaisons, les couleurs sont infinies. Je ne m’en lasse pas.

Pourquoi avoir appelé votre marque AZUCAR ?

Ma mère vient d’Amérique du sud et j’ai des attaches très fortes avec ce continent. Il était presque évident d’utiliser un nom à résonance espagnole. Et Célia Cruz, une chanteuse cubaine très connue, avait fait de « Azucar » un cri de joie, de positivité et d’allégresse. Un message plein d’espoir, en somme.

Que proposent votre/ vos collection(s) et quel est l’univers de AZUCAR ?

Mes collections proposent des bijoux féminins à porter au quotidien. Je porte mes bijoux comme un accessoire essentiel. Ils sont fins, ils sont légers et délicatement colorés. Mon univers est à l’image de mes bijoux : lumineux avec des touches de couleurs.

Quelles sont vos inspirations ?

Elles sont multiples mais j’aime beaucoup travailler la couleur. Et pour cela, la nature environnante de mon lieu de vie est très inspirante. J’essaie de créer des combinaisons de matières et de couleurs harmonieuses.

Comment avez­-vous connu MonDéfilé ?

J’ai rencontré Sarah Fénérol lors d’une édition de Bijorhca, le salon International du bijoux à Paris.

Qu’est qui vous a plu dans ce concept et vous a donné envie de collaborer avec MonDéfilé ?

Je trouve ce site très pointu dans ses sélections : c’était donc un honneur d’y figurer. D’autre part, le fait de proposer à de jeunes créateurs de produire leur propre collection est une chance, une véritable opportunité de se faire connaitre.

Et vous, faites-vous votre shopping sur internet ?

Bien sûr! Je vis un peu à la campagne. Internet me permet de rester connectée avec les tendances et de « chiner » des pièces que je ne pourrais pas trouver ailleurs.

Que pouvons ­nous vous souhaiter et à AZUCAR pour la suite ?

D’évoluer tranquillement et de continuer à proposer des collections sur MonDéfilé.

Merci Cinthya, l’équipe de MonDéfilé espère que cette collaboration durera, et nous vous invitons toutes à découvrir la manchette de AZUCAR pour celle qui ne la connaisse pas encore.

Ce contenu a été publié dans Interviews. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire