Modéliste free-lance ou bureau d’études ?

Si le styliste pose ses idées sur papier, elles sont traduites aux dimensions réelles par un modéliste. Au moment de faire prendre vie à une collection en réalisant les patrons, la question se pose : devez-vous confier ce travail à un modéliste free-lance, ou à un bureau d’études ?

Modéliste free-lance

Le ou la modéliste est ce qu’on pourrait appeler l’architecte du vêtement. C’est lui qui va aider une collection à prendre vie, en réalisant un patron de chaque pièce dessinée par le styliste : il ou elle réalise le patronage (par technique de moulage, en coupe à plat ou sur un outil de conception par ordinateur) et prépare le dossier technique qui y est associé, avant le lancement de la production.

Bureau d’études

Chaque bureau d’études est composé de modélistes proposant les mêmes services qu’un ou une modéliste free-lance. Pour vos collections, le bureau d’études assurera la conception de chaque pièce, le patronage, ainsi que la réalisation du dossier technique.

Modéliste free-lance ou bureau d’études textile : lequel choisir ?

Généralement, le ou la modéliste free-lance travaille à la main, et réalise ses patrons sur papier. Les bureaux d’études sont quant à eux équipés de logiciels de modélisme qui permettent une conception en CAO des modèles. Une technique qui fait gagner du temps à la fois sur l’industrialisation, la précision du rendu, et la communication avec les usines.

Mais surtout, là où une modéliste free-lance travaille de manière isolée et propose ses services uniquement en modélisme, le bureau d’études est composé d’une équipe de professionnels ayant également les connaissances en techniques de montage. Les modélistes sont ainsi entourés de personnes avec une bonne connaissance de la partie industrialisation du modèle, qui permettent d’aller jusqu’au bout de la conception des produits.

Un bureau d’études comme MonDéfilé a ainsi une approche créative (qui permet de comprendre ce que vous recherchez en terme de confort, de style, etc.) ainsi qu’une approche rationnelle (qui permet de faire des propositions créatives cohérentes selon l’outillage de production).

Nous vous conseillons donc d’opter pour un acteur de la conception ayant une bonne connaissance des techniques et de l’outillage industriel qui permet de monter un produit, et qui est en contact direct avec les usines.

Ce contenu a été publié dans Actu MonDéfilé.com, Astuces jeunes créateurs, News Jeunes Créateurs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire