Pépites des 90’s…En tête à tête avec notre dressing

De retour dans le temple des années 90, comme promis la semaine dernière, pour cette fois-ci parler ouvertement des pièces de l’époque qui nous font un peu honte.  Celles qu’on n’ose même pas donner à Emmaüs, tellement on a peur qu’une fois sur place, on nous réponde «  Faut pas exagérer Melle… Quoique … donnez on s’en servira comme décorations de Noël l’année prochaine ! » Vous qui pensiez accomplir votre BA quotidienne, la personne à l’accueil vous l’a littéralement volé. La honte.  Oui, nous parlons de ces pièces là !  En petit comité ou en réunion gigantesque n’ayons plus peur d’en parler, mais attention attachons nos ceintures.

Ceci est une liste non-exhaustive que l’équipe de MonDéfilé.com  a créée, mais (et vous le savez bien) la mode est une question de goût , car comme l’a si joliment dit Ariel Wizman « Dans la mode, il ne s’agit pas d’avoir un goût sûr, il s’agit d’avoir un goût certain » Alors pour nous c’est sûr, certaines choses sont à bannir… Ready ?

Commençons tout d’abord par…la chaine de cheville, qui a fait fureur dans les années 90. Elle a été plus ou moins fine, en or ou en argent, avec différents maillons. Mais normalement quand on porte une chaussure plutôt jolie, il est inutile d’alourdir avec une chaine de cheville non ? Sinon celle-ci viendra couper la jambe ou encore la grossira par la même occasion, à cause de l’effet d’optique.

Allons-y crescendo, continuons donc avec les chaussures à talons…CARRES ! et c’est le grand chelem, si les chaussures ont aussi un bout carré… ! Ce genre de chaussure qui normalement vont avec un pantalon spécifique. Ces chaussures sont tellement démodées qu’aucun pantalon actuel ne conviendrait, surtout pas un slim. Mais je vais vous faire une confidence, je crois en avoir aperçu une paire ce matin, dans mon dressing. Je pense, la recycler et m’en servir comme arme d’auto-défense ou alors comme repose-portable ! A voir .

 

Enfin et l’on terminera en beauté, pour sceller à TOUT JAMAIS ce dossier, le pull col roulé …SANS MANCHES ! Grosse énigme pour nous…source d’incompréhension totale ! Qu’est-ce qui s’est passé ? Est-ce que c’était un puzzle géant à la base et les manches se sont retrouvées au Pakistan par erreur, comme dans « La Vérité Si Je Mens 3 » ? Et pire encore si le pull était associé à un haut manches longues d’une couleur différente ! OMG.

C’est à ce moment précis, que l’on comprend que « l’influence de la mode est si puissante qu’elle nous oblige parfois à admirer des choses sans intérêt et qui sembleront même quelques années plus tard, d’une extrême laideur ». Gustave le Bon l’avait prédit bien avant tout le monde. Confessions faites, c’est maintenant le cœur léger nous pouvons retourner vaquer à nos occupations et ne plus JAMAIS nous retourner sur la route du mauvais goût.

 

Bettina Nlend

Ce contenu a été publié dans Bons plans mode. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire