Interview LOU HAFID et HUGO BASSANI, participant au GRAND PRIX FEMME du Festival de Dinard

Le Festival de Dinard approche ! A cette occasion, nous vous en disons un peu plus sur les créateurs participants.

Suite à notre article sur le Festival,  nous avons posé quelques questions à ces jeunes talents. Voici la 1ère interview d’un des binômes français de l’Edition 2014.

The Dinard Festival approaches! And we’re going to take this opportunity to introduce you to some of the competition’s finalists.

After our introductory article to the festival, we spoke to some of the young designers about their collections and about their participation in the competition. Here is the first interview with a duo of French designers who have made it to the Womenswear final 2014.

Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

HUGO : Nous sommes deux étudiants de Esmod Bordeaux. Par cette école nous avons eu l’opportunité de travailler ensemble. Nous aimons cette collaboration car nous nous complétons par notre travail.

Could you describe yourselves in a few short sentences?

HUGO: We are two students from Esmod Bordeaux. This educational institution has given us the opportunity to work together. We like collaborating together because we complete ourselves with our work.

Comment vous est venue l’idée de participer au Festival de Dinard ? Qu’attendez-vous de ce Festival ?

LOU : Nous avons entendu parler du Festival de Dinard par notre école. L’occasion idéale pour nous présenter ensemble. Nous concevons le fait de combiner nos compétences comme une force. Hugo apporte un style décalé pourvu d’originalité. Je propose une touche stylistique plus « portable » peut-on dire. Cette opposition se confronte pour se conjuguer habilement.

L’optique de la participation à ce festival est de nous faire remarquer, de rencontrer des gens et de se faire des contacts. Sachant notre volonté de continuer ensemble, il devient alors stratégique de se montrer à cet occasion, exposer notre travail.

What gave you the idea to participate in the Dinard Festival? And what do you expect from it?

We’d heard talk of the Dinard Festival at our school. It seemed like the ideal opportunity for us to present our collection. We thought that we would combine our strengths to create one force. Hugo brings a certain individual style to the table which provides our collection with originality. I add stylistic touches to make the clothes more wearable. It may initially seem as though our personalities would clash but actually this opposition makes us work well together.

Our vision of participating in the festival is that we will have the opportunity to make our mark, to meet like-minded people, and to make contacts. We both know that we want to continue working as a duo, and this seemed like the perfect event to give our designs exposure for the first time.

Pouvez-vous nous présenter rapidement la collection que vous allez présenter au Festival ?

LOU ET HUGO : Nous avons construit notre collection autour de l’œuvre de Gustave Klimt. Notre thématique intègre aussi  la nature et l’anatomie par le vêtement. Notre concept est le suivant.

Nous partons d’une base fluide représentant le végétal. Celle-ci serait englobée par une couche plus structurée, assimilée à une carapace. L’intérêt est de concevoir une nouvelle anatomie. Cette mise en forme nouvelle se présente aussi par le fait de combiner une veste en H à des volumes plus larges.

Notre première volonté est de magnifier le corps, d’avoir un concept qui se démarque. Les vêtements se métamorphosent, évoluent, se sculptent autour d’un corps. Le tout est de raconter une histoire et de créer une héroïne de mythe à chaque tenue.

Can you describe to us the collection that you will be presenting at the Festival?

LOU AND HUGO: We have based our collection around the oeuvre of Gustave Klimt. We have integrated themes of both nature and the human form into our clothes. Our concept follows on from this notion.

We began with the idea of a fluid base, representing verdancy. This is encompassed by a more structured layer, becoming a shell. Our idea is to conceive a new anatomy. This new kind of form presents itself as a jacket in the shape of an H with added layers of volume.

A quel stade en êtes-vous sur la réalisation de vos pièces ?

LOU ET HUGO : Nous sommes dans les temps. Nous allons nous atteler à la réalisation de la marinière.

Do you participate in the manufacturing of the pieces?

LOU AND HUGO: We are at the centre of the process. We are going to create the breton stripe design ourselves.

Comment avez-vous connu MonDéfilé ?

LOU ET HUGO : Nous avions déjà entendu parler de MonDéfilé.com par la collection capsule de la blogueuse Adénorah. Nous avions aimé ce concept de donner l’opportunité à une personnalité de créer des pièces exclusives.

How did you come to know MonDéfilé?

LOU AND HUGO: We had already heard of MonDéfilé through Adénorah’s guest blogger capsule collection. We loved the idea of giving a known personality in the industry the opportunity to create exclusive designs.

Dans quel état d’esprit vous sentez vous à quelques semaines de l’événement ?

LOU ET HUGO : Nous sentons la pression montée mais nous restons concentrés sur notre objectif pour donner le meilleur.

How are you feeling in the weeks leading up to the event?

We are feeling the pressure mounting, but we are trying to remain focused on our objective in order to give our absolute best.

Merci d’avoir répondu à nos questions et bonne chance à vous deux !!!

Thanks for taking the time to talk to us and we wish you both good luck!!!

Ce contenu a été publié dans Actu MonDéfilé.com, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire