Interview d’Angéline Dangelser, créatrice très Haute Couture

La créatrice Angéline nous expose un peu plus son engouement pour la mode mais surtout sa conception du travail au sein de sa marque.

Aviez-vous toujours eu envie de devenir créatrice de mode ?

Je n’avais pas spécialement envie de devenir créatrice de mode mais j’ai toujours été manuelle. Quand je ne crée pas, je ne me sens pas vivre. J’éprouve ce besoin de créer tout le temps.

Pouvez-vous nous expliquer le processus de création au sein de votre marque ?

Je démarre d’un dessin à la main avec un crayon à papier 2B. C’est un principe que j’ai gardé depuis mon expérience chez Prada. Ce dessin est vraiment précis et carré. J’ai gardé pour ma marque le même niveau d’exigence.

Privilégiez-vous des matières spécifiques pour vos collections ?

J’ai une réelle préférence pour le cuir et le métal. L’ajout de ces matières apportent une valeur ajoutée indéniable et une véritable force à une pièce. Le rendu est net et travaillé. Dernièrement je vais même plus loin avec la conception d’une ceinture 3D pour laquelle la matière est réellement mise en volume.

Que vous a apporté le fait de voyager ?

Je ne fait que ça ces derniers jours, Bangkok (Thaïlande), le Cameroun,  Casablanca. Cela apporte une réelle ouverture d’esprit, c’est une richesse incroyable. Je reviens juste de Casablanca et je suis fascinée par leur savoir-faire au niveau du cuir.

Pouvez-vous nous parler de votre prochaine collection capsule avec MonDéfilé ?

Nous avons décidé intégrer une nouvelle matière, le jean indigo. Pour le reste, je vous laisse la découvrir sur le site très prochainement.

Pour en savoir plus sur Angéline, venez sur MonDéfilé.com.

Ce contenu a été publié dans Interviews, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire