Découverte d’une jeune créatrice : Sarmite Ostanevica

A 24 ans, Sarmite Ostanevica est une jeune créatrice de mode lettonienne armée de plusieurs années d’expérience.  Elle vit à Londres aujourd’hui. C’est donc une rencontre « Skypienne » qui nous a permis de nous entretenir. Portrait.

1) Avez-vous toujours eu envie de devenir créatrice de mode et depuis combien de temps faîtes-vous ce métier ?

S.O : Oui, j’ai toujours eu envie de faire que ça ! Mes débuts remontent à il y a environ 8 ans. C’est un ami qui m’a mis la puce à l’oreille en me disant que si j’aimais tant la mode il fallait que je fasse des études ! Au début ma famille pensait que ce n’était pas un métier très sérieux et puis très vite, ils m’ont soutenu et même aujourd’hui ils m’épaulent toujours autant, ce qui est très important pour moi !

2) Quel est ton parcours mode?

S.O : Je suis née et j’ai vécu jusqu’à 18 ans en Lettonie et je suis partie, dès ma majorité, vivre à Londres. J’ai commencé par faire plein de cours indépendants à droite à gauche. J’en ai d’ailleurs suivi à la Saint Martin’s School de Londres et puis j’ai fait toutes mes études au Kensington Chelsea College (KCC).

J’ai ensuite commencé par travailler pour de jeunes créateurs de mode indépendants. Et ma seconde expérience professionnelle a été dans un genre opposé au précédent puisque j’ai travaillé pour des marques de luxe. Et enfin, j’ai terminé mes premières expériences professionnelles sur Highstreet puisque j’ai travaillé pour les fournisseurs de toutes les marques de cette célèbre rue à Londres. C’était encore un genre bien différent des jeunes créateurs et de l’industrie du luxe puisque Highstreet relève vraiment du « fastfashion ».

3) Quelles sont tes influences?

S.O : Je pense qu’Yves Saint Laurent est un des plus grands maîtres de la mode.  Il a su rendre l’idée de la mode du luxe accessible. Il a fait évolué la mode au fil du temps et a apporté des pièces qui ont révolutionné la mode : le caban, la saharienne, le trench-coat à nouveau ultra-tendance cette année, le smoking, le tailleur-pantalon, le jumpsuit (combi-pantalon).

4) D’où te vient ton inspiration pour créer, inventer et designer ?

S.O : Je trouve mon inspiration entre de vieux livres d’histoire, tout ce que je croise dans la vie de tous les jours et principalement ce que je vois dans la rue. Je m’inspire aussi beaucoup de ce que dégage chaque personnalité, chaque type et genre de personnes, de mes voyages et de la musique.

5)   Est-ce qu’il y a une de tes créations dont tu es particulièrement fière ?

S.O : J’aime beaucoup les robes donc j’en dessine énormément. Il y a 2 robes dont je suis particulièrement fière.

6) Aurais-tu un conseil à donner aux jeunes créateurs qui débutent ?

S.O : Oui bien sûr ! Il faut aller jusqu’au bout de son rêve, travailler énormément sans avoir d’horaires précis à respecter au quotidien et puis surtout il ne faut pas avoir peur de faire plein d’erreurs parce que c’est comme ça qu’on apprend le mieux.

7) Un mot sur MonDéfilé.com?

S.O : Je trouve que c’est un projet passionnant ! Je suis sûre que MonDéfilé.com va rencontrer beaucoup de succès … Et je trouve ça vraiment bien de rencontrer et de collaborer avec plein d’autres jeunes créateurs d’horizons et d’univers bien distincts. Je tiens à préciser que, lors du 1er vote du Jury de MonDéfilé.com, j’ai gagné le prix du coup de coeur du jury avec la robe que j’ai crée pour le 1er concours de MonDéfilé.com. Vous pouvez d’ailleurs voter pour cette robe et la commander sur :  http://www.mondefile.com/robe/13-robe-longue-marron-laine-sarmite-ostanevica.html

 

Propos recueillis par Diane de Choisy

Ce contenu a été publié dans Interviews. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire