Les conseils de 2 jeunes créatrices pour organiser une 1ère vente

Petite rencontre pratique avec des jeunes modeuses talentueuses: elles vont nous donner leurs astuces d’organisation d’une première vente privée.

Présentation de deux jeunes filles, Amélie et Camille : l’une est styliste et l’autre est graphiste. Elles ont monté la marque « Parce Que » il y a maintenant un an.

L’histoire d’un pari fou…

Tout a commencé un dimanche soir de février 2009 autour d’un verre avec chacune l’envie de créer un projet. Elles se sont alors mises d’accord pour lancer des t-shirts sérigraphiés.

Enfin, les choses sont devenues évidentes et il fallait passer à la concrétisation du projet. En une soirée la date était fixée, le budget restreint calculé et le planning de chacune cadré… Et l’aventure a démarré !! Elles ont commencé avec 10 mètres de tissus et beaucoup d’obstacles à surmonter. Au fur et à mesure les t-shirts sont devenus pulls puis tuniques puis tops…

C’est là que leur première vente a lieu dans un appartement parisien. Une ambiance secrète et décontractée était au rendez-vous. Mais surtout, à leur plus grand bonheur, elles ont très bien vendu au point de se dire: « On continue… »

Voici maintenant leurs petites astuces pour organiser une bonne vente :

Ne précipitez pas les choses… Bousculer et provoquer, c’est bien mais il ne faut pas vouloir tout, tout de suite … Armez-vous de patience!

Jetez-vous à l’eau : peu importe l’âge que vous avez, le culot et l’audace doivent faire partie de votre quotidien.

Soyez lucide : foncez tout en étant conscient que rien n’est parfait. Ouvrez les yeux pour voir si le projet prend vie et déterminez si les gens sont réceptifs ou non.

Parlez sans cesse et à tout le monde de votre projet : cela permet de rendre une marque vivante. Les jeunes créateurs peuvent parfois obtenir plus de considérations et plus d’aides qu’ils n’imaginent…

Pensez à manger ! Et oui, avec le stress et l’excitation on en oublie de manger un petit truc équilibré.

Préparez les étiquettes de prix. Pour votre 1ère vente, ne pensez pas que vous pourrez donner les prix de vive voix. Au bout de la 10 ème question « c’est combien ça? » cela devient plus que barbant…

Souriez ! Les clients ne doivent pas ressentir votre angoisse ou votre irritation. C’est d’ailleurs souvent ses propres émotions qu’un créateur ne maîtrise pas. Même si vous êtes un créatif et non un vendeur, ce jour là faîtes ressortir votre âme de commercial…

Prenez du recul ! C’est vrai, après tout, ce ne sont que des fringues! Et puis, rien est écrit ni prédéfini: un coup dur fait toujours avancer …

Faîtes les choses bien et avec le meilleur de vous-même. C’est comme ça que les choses se mettront en place tranquillement …

Le Sonart - 55 rue Jean Baptiste Pigalle ParisC’est l’occasion maintenant de passer voir Amélie, Camille et Alban (qui vient de les rejoindre en tant que modéliste pour Parce Que) à leur 3ème vente.

Rendez-vous entre le 5 et le 10 juillet au bar Le Sonart 55 rue Jean-Baptiste Pigalle, Paris 9ème (métro Pigalle, Blanche ou St Georges).

Les horaires : mardi 5, mercredi 6, jeudi 7 et vendredi 8 de 18h à 21h / samedi 9 et dimanche 10 de 14h à 20h.

En espérant vous y voir nombreux !

 

 

 

 

 

Propos reccueillis par Diane de Choisy

Ce contenu a été publié dans Astuces jeunes créateurs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire